@Informateur.info-  Nonobstant la position des opposants à Alassane Ouattara qui posent des préalables pour leur participation à l’élection présidentielle d’octobre prochain, Kouadio Konan Bertin dit KKB compte bien prendre part au scrutin.

Lors d’une conférence de presse ce mardi 22 septembre 2020, Simone Ayeri, porte-parole de l’ancien député de Port-Bouet l’a laissé entendre. «Il s’agit pour moi de vous informer de la tenue de la cérémonie d’investiture prévue pour se tenir le dimanche 4 octobre au Palais de la culture à la salle Anoumabo, à partir de 8 heures», a déclaré la proche de KKB.

Pour ce qui est de la position des autres candidats de l’opposition, la porte-parole de KKB s’est voulue claire en indiquant : «L’opposition qui s’est retrouvée à la direction du PDCI avait enregistré en son sein au moins un candidat déclaré à l’élection présidentielle, en l’occurrence M. Henri Konan Bédié. Il se trouve qu’en tant que candidat, il a été investi par son parti. Donc par parallélisme de forme, vous ne pouvez pas demander au candidat Kouadio Konan Bertin de ne pas être investi par le peuple».

Pour Simone Ayeri, KKB « ne peut pas se montrer solidaire de personnes de personnes qui hier, ont meurtri le peuple. Nul n’a le monopole de la violence».

«S’il y a une élection en Côte d’Ivoire, il y aura élection pour le monde. Il a fait acte de candidature. Sa candidature a été validée. Il n’y a pas de raison qu’il n’aille pas aux élections», a-t-elle ajouté face à la presse.

Steven IBRAHIM