Guillaume Soro

@Informateur.info-  Guillaume Soro a été officiellement investi en qualité de candidat de Générations et Peuples solidaires (GPS) pour la présidentielle d’octobre prochain. L’ancien président de l’Assemblée nationale a été plébiscité par plusieurs mouvements ce dimanche 13 septembre 2020.

La cérémonie s’est déroulée à l’hôtel Belle Côte de Cocody dans une salle qui refusait du monde. Coordinatrice par intérim de GPS, Minata Koné a indiqué à cette occasion que la candidature de l’ex-Président de l’Assemblée nationale, condamné récemment à 20 ans de prison et retiré de la liste électorale, est valide.

«Le candidat Guillaume Kigbafori Soro est bel et bien éligible à l’élection présidentielle et il gagnera», a-t-elle lancé à la grande satisfaction de l’assemblée. La représentante de Guillaume Soro à cette cérémonie s’est également félicitée du fait que «les nombreuses arrestations» dans les rangs des partisans de Soro, « plutôt que de les démobiliser les confortent dans le fait qu’ils mènent le bon combat” .

Minata Koné a cependant invité les partisans de celui qu’on surnomme Bogota à se mettre en ordre de bataille afin d’atteindre l’objectif qui est de faire du leader de GPS le successeur d’Alassane Ouattara à la tête de l’Etat. «Nous devons fédérer nos énergies pour imposer l’alternance», a-t-elle ajouté.

Avant, plusieurs mouvements et partis politiques proches de Guillaume Soro ont délivré des messages de soutien à la candidature de leur leader. Au cours de leurs déclarations, les différents intervenants ont tous appelé à la libération des prisonniers proches de Guillaume Soro détenus pour la plupart depuis décembre 2019 sans jugement.

Absent du pays depuis plusieurs mois, Guillaume Soro a déposé son dossier de candidature devant la Commission électorale indépendante (CEI) au travers de ses partisans.

L’ancien Premier ministre, faut-il le rappeler est comme Laurent Gbagbo sous le coup d’une condamnation à 20 ans de prison.

Steven IBRAHIM