@Informateur.info- La présidente de l’Union républicaine pour la démocratie (URD-opposition), Danièle Boni Claverie, désignée par son parti le 1er août dernier pour être sa candidate au prochain scrutin présidentiel, a annoncé, lundi, son retrait de la course à la magistrature suprême.

“Je décide donc avec l’accord de mon parti de retirer ma candidature à l’élection présidentielle”, a déclaré, dans une conférence de presse, Boni Claverie.

Sur les raisons de cette décision à deux mois de l’échéance, la présidente de l’URD explique que son parti a ” toujours affirmé sa volonté de participer aux élections mais pas à n’importe quelles conditions. Nous ne voulons plus que les Ivoiriens meurent pour un scrutin (…). L’URD ne peut cautionner le braquage électoral que constitue le 3è mandat du chef de l’Etat”, a-t-elle justifié.

Geneviève MADINA