@Informateur.info- Ils l’ont promis. Ils l’ont fait et bien fait. La communauté musulmane de Pouytenga, les associations islamiques, et le mouvement sunnite ont volé au secours des personnes rendus vulnérables du fait du terrorisme au Burkina Faso en faisant parler leur cœur. Ils ont, en effet, collecté des dons composés de vivres, des vêtements, des chaussures et des ustensiles de cuisine d’une valeur de 47 millions FCFA au profit de près de 8000 déplacés dans le département.

La cérémonie de remise s’est déroulée, ce samedi 1er février 2020, à la place Naaba Bougme de Pouytenga sous le patronage du ministre de la jeunesse et de l’entrepreneuriat des jeunes, Salifo Tiemtoré, et sous le parrainage du ministre des infrastructures, Eric Bougouma.

Justifiant ce geste de portée humanitaire, le président de la communauté musulmane de Pouytenga, El Hadj Souleymane Sana, s’est dit interpellé par la vulnérabilité et la précarité des déplacés internes. «L’islam nous enseigne la solidarité sans distinction envers notre prochain en difficultés comme l’illustre le Saint Coran dans sa sourate 76 verset 08-09», dira-t-il. Avant de reconnaître que l’appel à la collecte de don a été un franc succès au regard de la mobilisation des uns et des autres.

Les dons ont été réceptionnés par le ministère de la Solidarité, représenté à la cérémonie par M. Issouf Ouédraogo, Conseiller technique. Réagissant, ce dernier a traduit toute la gratitude du ministère aux donateurs et promis du bon usage de ces dons au profit des bénéficiaires.

Les ministres Salifo Tiemtoré et Eric Bougouma qui ont pris part à cette cérémonie n’ont pas manqué de saluer ce geste de solidarité de la communauté musulmane de Pouytenga qui participe, selon eux, à la préservation de la dignité des bénéficiaires. Ils ont souhaité que ce type d’action se multiplie partout où un seul burkinabè est en difficulté.

Sirima ALFRED