PUBLICITE


@Informateur.info- Le procès de l’ancien maire du Plateau, Noël Akossi Bendjo, s’est ouvert ce mardi 2 juillet 2019, au palais de justice du Plateau, alors que le concerné vit en exil en France. Noël Akossi Benjo a été reconnu coupable et condamné à 20 ans de prison assorti d’une amende de 10 milliards FCFA et de 5 ans de privation de droits.

Poursuivi notamment pour «faux et usage de faux commis dans des documents administratifs» et «blanchiment de capitaux», le Sécretaire exécutif du PDCI- RDA en charge de la mobilation est absent de la Côte d’Ivoire.

Il a été révoqué de ses fonctions de maire en  août 2018, à l’issue d’un conseil des ministres pour «grave déviation dans la gestion publique, faux en écritures publiques».

Faut-il le rappeler, Noël Akossi Bendjo est l’un des premiers cadres du PDCI, à avoir dit non au RHDP parti unifié.

Yannick KOBO

PUBLICITE


Articles connexes

Leave a comment