PUBLICITE


Le président Ouattara a décidé de couper les «vivres» à son ainé, Henri Konan Konan Bédié, président du PDCI. Cette révélation émane de notre confrère Jeune Afrique, dans sa parution du dimanche 15 juillet 2018, et libellée ainsi : «Connu pour son goût de l’argent et des honneurs, Henri Konan Bédié n’a pas cillé, lorsque la présidence a cessé de lui verser quelques millions de francs CFA.  Certaines sources avancent le chiffre de 25 millions  tous les mois. Il se contente maintenant de ce que prévoit la loi pour les anciens présidents et chefs d’institution».

L’on peut affirmer avec force que ce désamour du chef de l’Etat, Ouattara envers son premier allié au RHDP (Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix), est lié au refus de l’ancien président de la Côte d’Ivoire, Henri Konan Bédié, d’aller au parti unifié avant l’alternance en 2020.

Ainsi, la présidence de la République de Côte d’Ivoire  a cessé de verser la somme de 25 millions de FCFA par mois à Henri Konan Bédié. Le sphinx de Daoukro devra dorénavant se contenter des 9 millions FCFA mensuels que perçoivent les anciens chefs d’Etat de Côte d’Ivoire.

 

Yannick Kobo

 

 

 

 

PUBLICITE


Articles connexes

Leave a comment