@Informateur- L’affaire de la tentative présumée de coup d’Etat imputée à Guillaume Soro continue de faire des vagues en Côte d’Ivoire. Ainsi, selon Moussa Touré, Directeur de la communication de l’ancien président de l’Assemblée nationale, les autorités judiciaires ivoiriennes ont braqué leur projecteur ce vendredi 3 janvier 2020 sur l’ex-chef de guerre Fofié Kouakou.

« Le Colonel Fofié Kouakou Martin subit une perquisition d’éléments armés envoyés par ADO. C’est au tour des militaires maintenant », a posté Touré Moussa sur les réseaux sociaux.

L’information qui n’a été confirmée par aucune source officielle est la preuve selon les proches de Guillaume Soro de la « traque » lancée par les autorités contre le député de Ferkéssédougou et ses soutiens.

Ex-Com Zone installé depuis plusieurs années dans la région de Korhogo, Fofié Kouakou avait été reçu récemment par Alassane Ouattara en compagnie d’autres officiers membres des ex-Forces nouvelles.

Cette rencontre visait pour le chef de l’Etat à s’assurer de la loyauté de ceux qui avaient combattu pendant près de 10 ans le régime de Laurent Gbagbo.

Steven IBRAHIM