Informateur.info- Le mercredi 05 Octobre 2016, jour à hauts risques pour le Plateau ? Tout porte à le croire, puisqu’avant ce jour qui verra le président Ouattara s’adresser, pour la première fois, aux représentants de la Nation pour présenter l’avant-projet de Constitution marquant la fin de la 2ème République et le début de la 3ème, les esprits s’échauffent. En effet, l’opposition représentée par le FPI veut se faire entendre par un sit-in devant l’Assemblée Nationale.

Ce à quoi, le préfet de police a opposé, dans un premier temps, une fin de non-recevoir, avant que le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, Hamed Bakayoko n’invite à la table de discussion le président du FPI, Pascal Affi N’Guessan. In fine, les deux personnalités ne sont pas parvenues à un «gentleman-agreement». L’opposition s’étant réservé le droit de se consulter. Que décidera t-elle? Une chose est certaine, le Plateau qui connaitra un déploiement impressionnant des forces de sécurité, ce mercredi, pourrait revertir les traits d’une commune morte. Tant l’atmosphère électrique pourrait alourdir le déplacement des travailleurs.

Hugues Amari