@Informateur.info- Dire que les choses se dégradent entre le Patron du GPS, ses plus fidèles lieutenants et ses relais locaux sur le terrain est une lapalissade, tant il est vrai que les fissures au sein de ce jeune parti politique, porté sur les fonts baptismaux par Guillaume Soro sont visibles à l’œil nu.

On se rappelle du départ de Soro Kanigui, il y’a peu de la galaxie Soroïque avec son RACI, qui était l’un des mouvements les plus en vue de cette sphère. Aujourd’hui c’est Soro Alphonse qui enfonce le clou en revenant au RHDP avec à la clé, un accueil du fils prodige égaré de l’évangile selon Saint Luc. A ceux-là, il faut ajouter, Trazéré Olibé Célestine, Meïté Sindou, Ouattara Thérèse.. . La liste est longue et la traversée du désert n’est pas facile.

Les départs autour de Soro se font de diverses manières et si les uns le font de façon ouverte et fracassante, d’autres s’engagent dans l’éloignement et la prise de leur indépendance avec moins de fracas.

C’est le cas de l’actuel maire de la commune de Ferkessedougou et député de la sous-préfecture de Ferké, Koumbala et Togoniere et son suppléant Soro Kossomina l’actuel maire de Koumbala, ses derniers soutiens dans la région du Tchologo qui ont décidé de lui tourner le dos.

En effet, le maire, Ouattara Kaweli a décidé contre l’avis de son mentor, Guillaume Soro et déchirant la discipline de son parti, de se lancer dans la bataille pour les législatives alors que la conviction profonde de son mentor reste et demeure le boycott pur et simple des élections tant qu’Alassane Ouattara est au pouvoir. Pour GKS, le régime du président actuel est illégal et illégitime et prendre part aux législatives reviendrait à reconnaitre de fait ce pouvoir.

A(re)lire Côte d’Ivoire : Fusion absorption des partis pro-Soro, une résolution lucide mais…

C’est donc dans une confusion profonde et totale que les militants GPS sont plongés notamment ceux du département de Ferké, car ne sachant que faire. Faut-il soutenir Ouattara Kaweli le député-maire sortant qui se rebelle contre son mentor ou faut-il honorer Guillaume Soro qui a demandé de Boycotter les élections? Bien Malin qui pourra le dire.

Ouattara Kaweli et son suppléant Kossomina iront donc à ces législatives avec contre eux, leur mentor et une grande partie des militants du GPS qui ne comprennent pas cette défiance à SORO.

L’on se souviendra qu’aux précédentes législatives, Ouattara Kaweli avait non seulement le soutien du RHDP car l’arbitrage de son choix a été fait par Téné Birahima Ouattara dit Photocopie, frère cadet du président de la République, qui à l’époque n’avait pas hésité à le soutenir et entériner son choix car étant le protégé de Soro et cela au détriment d’autres militants et cadres du parti.

Le maire de Ferkéssédougou a choisi d’ignorer la situation d’exil de Soro Guillaume ainsi que l’emprisonnement de Simon et Rigobert Soro, frères cadets de Gks avant de s’engager contre la volonté de son parti.

Pour rappel, Simon Soro est celui la même, qui a battu campagne pour Kaweli infléchissant ainsi les plus sceptiques d’entre les Ferkessois qui doutaient de sa capacité à occuper un haut poste de l’accepter comme député de Férke.

C’est donc un député sortant de Ferké sous-Préfecture très affaiblit qui affrontera la machine du RHDP, Il faut le dire tout net, la guerre entre Kaweli et son mentor est déclenchée.

Kaweli qui joue son avenir politique ira-t-il au bout de cette initiative que beaucoup jugent suicidaire? L’avenir nous en dira plus.

Steven IBRAHIM