PUBLICITE


Le Président de la République, S.EM. Alassane OUATTARA, s’est entretenu, ce mercredi 10 Juin 2015, au Palais de la Présidence de la République, avec Mme Christiane TAUBIRA, Garde des Sceaux, Ministre française de la Justice.

Au terme de l’entretien, la Ministre française de la Justice a indiqué être à Abidjan pour prendre part au Sommet et au Conseil des Ministres de l’OHADA, auxquels la France est ‘’très
attentive et participe, notamment, par la mise à disposition d’Experts techniques auprès de cette Organisation.’’

Mme Christiane TAUBIRA a, en outre, souligné avoir profité de l’occasion pour échanger avec le Chef de l’Etat et lui transmettre ‘’un message d’amitié, de solidarité et de confiance’’ du
Président de la République française, S.E.M. François HOLLANDE.

Elle a ajouté que le Président François HOLLANDE, qui est en contact régulier avec le Président Alassane OUATTARA sur des sujets majeurs concernant l’Afrique de l’Ouest, compte également sur le dynamisme de la Côte d’Ivoire pour ‘’un engagement très fort’’ du Groupe Afrique à la 21ème Conférence des Parties (COP 21) qui se tiendra à Paris.

Par ailleurs, la Ministre française de la Justice a révélé avoir échangé avec le Président de la République sur des questions judiciaires essentielles, notamment l’organisation de
l’Institution judiciaire, la gestion de l’Administration pénitentiaire et la protection judiciaire de la jeunesse.

Pour Mme TAUBIRA, ces sujets extrêmement importants préoccupent énormément le Président Alassane OUATTARA dont le souci est que ‘’l’Etat de droit soit fort et consolidé
davantage’’ en Côte d’Ivoire.

Pour terminer, la Ministre française de la Justice a indiqué que la coopération entre son pays et la Côte d’Ivoire en matière de justice a été consolidée et renforcée par la signature d’un
protocole d’Accord.

Notons que dans la matinée, le Président de la République a présidé le Conseil des Ministres hebdomadaire. Ce Conseil, selon le porte-parole du Gouvernement, M. Bruno Nabagné
KONE, a pris plusieurs décisions, notamment l’adoption d’un décret portant création, attribution, organisation et fonctionnement de la Commission nationale du Mécanisme
Africain d’Evaluation par les Pairs (MAEP).

Le Conseil a, en outre, été informé de l’état d’avancement de l’opération d’importation de 300.000 tonnes de ciments suite à la pénurie de ce matériau essentiel pour la construction et
à la hausse des prix du fait de cette pénurie, liée à la multiplication des projets de constructions immobilières à travers le pays.

Cette importation qui est en bonne voie, avec 90 000 tonnes pour la première phase, prévue dans ce mois de juin, permettra de résorber le déficit et de mettre ainsi fin au renchérissement des prix.

Le Conseil a également été informé de l’état d’avancement de l’opération de fermeture des sites illicites d’orpaillage et du déguerpissement des orpailleurs clandestins dans le cadre du
Programme national de rationalisation de l’orpaillage.

Enfin, le Conseil s’est félicité de la bonne exécution du budget à fin Mars 2015 et de l’approbation par le Conseil d’administration du FMI de la 7ème revue de l’Accord en faveur de
la Côte d’Ivoire au titre de la Facilité Elargie de Crédit. Le Conseil d’administration du FMI, selon le porte-parole du Gouvernement, M. Bruno Nabagné KONE, a félicité la Côte d’Ivoire pour les résultats macro-économiques solides qui continuent d’être enregistrés.

 

PUBLICITE


Articles connexes

Leave a comment