@Informateur.info- Dans un mois, la grande commune d’Abobo fera peau neveu. C’est l’objectif que vise le premier magistrat de cette commune, Hamed Bakayoko, qui a procédé, jeudi dernier, au lancement d’une opération de ravalement et d’assainissement.

Baptisée «Abobo E ZO», l’opération qui est prévue pour durer un mois va concrètement consister au déguerpissement des installations anarchiques, au curage des caniveaux et au ravalement des façades des bâtiments et des habitations en bordures des voies.

A(re)lire Affaire trafic de drogue: Pourquoi Hamed Bakayoko doit aller au bout de sa plainte

Dès vendredi, les équipes en charge de ces travaux étaient déjà à pied d’œuvre sur les voies Gendarmerie-Mairie-Banco et Mairie-Samaké-Dokui où les bâtiments reçoivent des coups de peinture pour le grand bonheur des riverains.

A l’occasion du lancement de cette opération, le maire d’Abobo a exhorté ses administrés à un engagement citoyen. «On peut être pauvre et avoir un cadre de vie propre», dira Hamed Bakayoko qui a promis d’assainir la commune.

S’efforçant d’être en phase avec  les populations d’Abobo depuis son élection en 2018, le ministre d’Etat, ministre de la défense, Hamed Bakayoko ne cesse de multiplier des actions de développement de la commune qui connait un grand retard en la matière.

Dalima DAHOUE