@Informateur.info- Le parvis de la Cathédrale Saint-Paul du Plateau a abrité, mercredi, la levée de corps de Charles Koffi Diby, ex-président du Conseil économique social, environnemental et culturel  (CESEC) décédé le 7 décembre 2019 à Abidjan, en présence du Chef de l’Etat, Alassane Ouattara.
 
Avant la messe de requiem dite par Mgr Siméon Ahouana, Archevêque métropolitain de l’Archidiocèse de Bouaké, la Grande Chancelière, Henriette Dagri Diabaté a élevé le défunt au rang de Grand Officier de l’Ordre national, à titre posthume.
 
Dans son homélie, Mgr Ahouana a demandé aux chrétiens de confier l’ex-président du CESEC à la ‘’miséricorde’’ de Dieu.
 
A l’hommage national  sur le boulevard Cadre que jouxte le siège de l’institution que présidait Charles Koffi Diby, le drapeau de l’Etat et la dépouille de son époux ont été remis à Béatrice Diby, son épouse, par le Vice-président Daniel Kablan Duncan avant le défilé des troupes pour rendre les honneurs à l’illustre disparu en présence des présidents d’institutions, membres du gouvernement.
 
Ministre de l’Economie et des finances (2006-2011) sous  Laurent Gbagbo, Charles Diby Koffi a été reconduit à ce même poste à l’avènement de  l’actuel président, Alassane Ouattara qui l’a ensuite  nommé ministre des Affaires étrangères avant d’être président du Conseil économique, social, environnemental et culturel.  

Agé de 62 ans, Charles Koffi Diby sera inhumé le samedi 14 mars au mausolée familial dans son village natal de Pakouabo, dans le département de Bouaflé.
 
Geneviève MADINA