@Informateur.info- Les villages de Kerawa, Zareyawa et Marina dans le district d’Igabi dans l’Etat de Kaduna (centre du pays) ont été la cible, dimanche, d’une attaque qui a fait, au moins, 50 morts.

Selon Rfi qui donne l’information, citant la police locale, des hommes armés ont tiré sur des habitants sans distinction, pillé et incendié des maisons. Les assaillants étaient une centaine et sont soupçonnés d’appartenir à un gang spécialisé dans le vol de bétail et les kidnappings.

Zayyad Ibrahim, le député de Kaduna, a témoigné que ‘’les assaillants ont attaqué les villages au moment où les fidèles sortaient des mosquées après la prière, tirant au hasard sur la population’’, rapporte le site d’informations de la radio mondiale.

Selon un chef du village de Kerawa, Dayyabu Kerawa, cité par la source, ‘’51 victimes avaient été enterrées ce dimanche après l’attaque’’ ajoutant que ‘’les hommes armés auraient justifié leur action en accusant les habitants des villages ciblés de fournir des informations sur leurs cachettes aux militaires’’.

Geneviève MADINA avec Rfi.fr