@Informateur.info- Le candidat du parti au pouvoir, Mohamed Bazoum, ministre nigérien de l’Intérieur, a remporté le second tour de l’élection présidentielle avec 55,75 % des voix, selon la Commission électorale nationale indépendante (Céni) qui a publié, mardi, les résultats provisoires du scrutin du dimanche 21 février.

Il a battu l’ex-président Mahamane Ousmane qui a obtenu 44,25% des suffrages. Mohamed Bazoum succédera ainsi, à la tête de l’État nigérien, à l’actuel président Mahamadou Issoufou au terme de ses deux mandats constitutionnels, après “analyse et validation” de la Cour constitutionnelle.

Le taux de participation au second tour de la présidentielle a été de 62,91 %, selon la Céni, précisant que Mohamed Bazoum avait recueilli 2 501 459 voix contre 1 985 736 à Mahamane Ousmane sur un total de 7,4 millions d’électeurs appelés à voter.

Alfred SIRIMA