@Informateur.info- Six ressortissants français et leurs deux guides ont été tués, dimanche, à Kouré au Sud-est de Niamey, la capitale du Niger, par des hommes armés.

Selon les autorités locales citées par des médias, l’attaque, perpétrée par des hommes venus en motos, s’est produite dans la zone de Kouré, qui abrite les derniers troupeaux de girafes d’Afrique de l’Ouest.

“Il y a huit morts : deux Nigériens dont un guide (touristique) et un chauffeur, les six autres sont des Français”, à confié à la presse, le gouverneur de Tillabéri, Tidjani Ibrahim Katiella qui n’a pas donné de détails sur les circonstances de l’attaque, ni sur l’identité des assaillants.

La région de Tillabéri est une vaste zone située dans la zone de « trois frontières » entre le Niger, le Burkina Faso et le Mali, devenue un nid des djihadistes sahéliens, dont l’Etat islamique au Grand Sahara (EIGS).

Depuis janvier 2020, la circulation des motos y est d’ailleurs interdite de jour et de nuit, pour tenter de prévenir les déplacements de djihadistes.

Geneviève MADINA
avec Afp, Rfi et France 24