@Informateur.info- Les hommages se multiplient et continueront encore longtemps pour honorer la mémoire de Diego Maradona, “El Pibe de Oro” ou ” le gamin en Or”‘, à l’image de Zinedine Zidane, l’entraîneur du Real Madrid, Didier Drogba, Ronaldinho pourlesquels le décès de la star argentine est “une énorme perte” pour le football.

“C’est une énorme perte pour le football. J’avais 14 ans, mais ce qu’il a fait lors de la Coupe du monde 1986, ça restera toujours gravé dans ma mémoire. Nous sommes tous tristes aujourd’hui”‘, témoigne Zizou, en conférence de presse après la victoire de son équipe, mercredi soir, face à l’Inter de Milan (2-0) en match de la 4è journée de la Ligue des champions Uefa.

Réagissant, également, au décès de Diégo Maradona, Didier Drogba, l’icône du football ivoirien, pleure son “idole décédée”. “RIP Diego Armando Maradona, mon tout premier maillot de football, l’homme derrière mon amour pour le football”, ajoute l’ex-buteur des Éléphants de Côte d’Ivoire.

Le Brésilien Ronaldhino s’incline devant la mémoire “du sorcier des sorciers”, exprimant
“ses sentiments sincères à la famille et à tous ceux qui aiment ce génie. Mon ami, mon idole, mon numéro 10, merci pour chaque instant passé en ta compagnie, lors de matches ou de dîners. Nos discussions ont toujours été très spéciales et je garderai avec affection tous les moments passés ensemble sur le terrain, où j’étais présent pour t’admirer et rendre hommage à ta grandeur”, a-t-il tweeté. Et de conclure : “Tu m’as inspiré pendant ma carrière et, quand je t’ai rencontré et que nous avons joué ce foot à 5, cela a été une des meilleures nuits de ma vie. J’étais sur le terrain avec mes idoles. Repose en paix, mon idole, je t’aime… Le sorcier des sorciers. Éternel”.

La légende Diego Maradona a tiré sa révérence, mercredi en début d’après-midi, à l’âge de 60 ans, des suites d’un arrêt cardio-respiratoire. En sa mémoire, l’Uefa a fait observer une minute de silence avant le début des matches de la 4è journée de la Ligue des champions joués, mercredi soir.

Geneviève MADINA