@Informateur.info- Quatre jours après la menace de l’Etat-major des armées burkinabè de traiter les aéronefs de l’Ambassade de France au Burkina Faso «d’ennemis» en cas de survol sans autorisation préalable, le ministère français des Affaires étrangères a choisi de mettre à jour la carte du pays des Hommes intègres.

Évoquant la multiplicité des attaques terroristes de ces dernières semaines, le Quai d’Orsay a réévalué, ce mardi 19 novembre 2019,  la situation sécuritaire au Burkina Faso classant les zones sud, et centre jusque-là en jaune, en orange. Du coup la carte du Burkina Faso affiche le rouge et l’orange. Conséquence majeure, le pays est désormais déconseillé aux voyageurs par la France.

A(re)lire Terrorisme/Survols des zones d’opération: L’Etat-major burkinabè met en garde l’armée française

Si cette réévaluation semble bien se justifier au regard de la situation sécuritaire du pays de Thomas Sankara, beaucoup la perçoivent, cependant, comme une subtile réaction de la France à la menace officielle de l’Etat-major Burkinabè.

Pour rappel, le chef d’Etat- major des armées Burkinabè a officiellement mis en garde, le 15 novembre dernier, l’Ambassade française accusant ses aéronefs de survoler ses bases militaires et ses zones d’opérations sans autorisation.

 

Alfred SIRIMA

Correspondant Informateur.info