@Informateur.info- La mission Consulaire spéciale d’établissement des cartes nationales d’identité burkinabè (CNIB) et passeports ordinaires attendue en Côte d’Ivoire du 23 avril au 13 mai prochain ne semble pas rassurer le Cfop- Côte d’Ivoire en termes de transparence du jeu démocratique.

Joint au téléphone par Informateur.info, ce dimanche 21 avril 2019, Frédéric Somda voit dans cette opération annoncée un jeu de poker menteur que le MPP, parti au pouvoir à Ouagadougou et ses alliés préparent en Côte d’Ivoire. «L’opération relative à la délivrance des documents qui vont servir à l’enrôlement en vue des échéances électorales postérieures pour les Burkinabè de l’étranger est tachetée de ruse et de porte ouverte à un bétail électoral (…) Tout politicien averti sait que le MPP prépare un vol électoral massif», accuse t-il.
Pour Frédéric Somda la carte consulaire (mise à l’écart par le nouveau code électoral) devrait être le document dorsal. « Quand viendra le moment de l’enrôlement relatif aux élections, nous dirons non. Non au braquage électoral du MPP et ses alliés au Burkina Faso et en Côte d’Ivoire», prévient-il.

Yannick KOBO

Articles connexes

Leave a comment