@Informateur.info- Dans son message à la Nation diffusé, lundi soir, sur les antennes de la Radiodiffusion et télévision ivoirienne (RTI, service public), le Chef de l’Etat, Alassane Ouattara a abordé plusieurs dont l’année électorale de 2020 et la situation sécuritaire du pays.

“Comme vous le savez 2020 est une année décisive pour l’avenir de Notre nation. Chaque Ivoirien sera emmené à se prononcer sur la trajectoire qu’il souhaite donner à notre chère Côte d’Ivoire pour les prochaines années” a indiqué Alassane Ouattara selon qui ‘’la confrontation des idées et des projets inéluctables dans le processus électoral devra se faire dans la non-violence et le respect des lois sans mettre en péril la stabilité du pays’’.

Le président ivoirien prend le pari de maintenir le cap pour que chaque “Ivoirien bénéficie des fruits de cette embellie économique dans la paix et la sérénité”. Pour preuve, il rassure que ‘’la Côte d’Ivoire continuera d’avancer à pas résolus vers l’émergence. Oui à l’instar de 2015, 2020 sera une année électorale paisible, je vous en fais la promesse, vous pouvez me faire confiance”, insiste-t-il.

Pour atteindre cet objectif, M. Ouattara a indiqué que ‘’la Commission électorale indépendante (ndlr : CEI) a d déjà commencé à préparer l’élection présidentielle’’ et qu’il a instruit le Premier ministre à l’effet de ‘’rencontrer les partis politiques et la société civile dès le mois de janvier afin de finaliser le travail sur le code électoral’’, assure-t-il.

Aussi, il a exhorté chaque Ivoirien notamment les jeunes à se faire enrôler dès le lancement du processus car c’est ainsi que ‘’vous les jeunes ferez entendre votre voix durant cette année électorale’’, a conseillé Alassane Ouattara, les invitant à ‘’prendre vos responsabilités dans l’avenir de la Côte d’Ivoire’’.

Sur la situation socio-politique ‘’récente de notre pays’’, Alassane Ouattara a insisté que ‘’l’Etat fera son devoir, l’Etat ne faillira pas en particulier au moment où le terrorisme constitue une menace. L’Etat sera là pour garantir la paix si chèrement conquise ainsi que la sécurité des Ivoiriens et la stabilité de la Côte d’Ivoire’’.

D’où cette mise en garde de l’Exécutif ivoirien : ‘’nul ne pourra perturber cet objectif. Aucune tentative de déstabilisation de la Côte d’Ivoire ne pourra prospérer’’, a-t-il prévenu.

Sans citer de nom ou de cas, Alassane Ouattara a rappelé que ‘’pour tous ceux qui se sont rendu coupables ou qui se rendront coupables de tels actes, la rigueur de la loi sera intégralement appliquée. Nous sommes tous responsables devant les juridictions de notre pays qui est un Etat de droit et nul n’est au-dessus de la loi quel que soit son statut’’.

Cette mise en garde, à n’en point douter, du président ivoirien s’adresse à Guillaume Soro, ex-président de l’Assemblée nationale, contre qui un mandat d’arrêt international a été lancé, depuis le 23 décembre dernier pour tentative de déstabilisation de l’Etat.

Geneviève MADINA