PUBLICITE


@Informateur.info– Acteur économique de premier plan de la diaspora burkinabè en Côte d’Ivoire, Issiaka Sawadogo n’en n’est pas moins préoccupé par la situation actuelle au Burkina Faso.

A l’occasion du meeting de la section Côte d’Ivoire du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP), ce dimanche 8 septembre à Port-Bouët, celui qu’on surnomme ” PCA” a appelé le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré à faire preuve de tolérance dans sa conduite des affaires de l’Etat.

A l’en croire, le président du Faso doit être le point de ralliement de tous les burkinabè peut importe leurs obédiences.

“Un président qui ne pardonne pas ne peut pas gérer les Hommes”, a-il assuré. Selon Issiaka Sawadogo, Roch Kaboré doit accepter de se présenter comme une “poubelle” pour recueillir tout de la société du Faso.

Le professionnel de la filière bétail viande a également appelé de tous ses vœux à la paix au pays des Hommes intègres.

“Personne ne veut de ce qui se passe actuellement au Burkina Faso. On souhaite la paix au Faso. Pardonnons nous. Partout où il y a le dialogue les choses se règlent”, a-t-il dit.

Abraham KOUASSI

PUBLICITE


Articles connexes

Leave a comment