@Informateur.info- A travers plusieurs tweets sur son compte officiel, Guillaume Soro, président du GPS, candidat recalé et première personnalité à appeler l’opposition ivoirienne à l’union des forces, a salué la mobilisation de ses compatriotes pour dire Non au “mandat de trop” d’Alassane Ouattara.

“Je suis un homme soulagé et heureux en constatant l’exceptionnelle mobilisation de l’opposition ivoirienne!”, a apprécié l’ex-président de l’Assemblée nationale en exil en France. “Et ce malgré les agressions à l’arme blanche des partisans de ⁦Ouattara. Cela ne restera pas impuni. Force à vous fiers ivoiriens. La délivrance est proche”, a-t-il ajouté.

Le président de GPS poursuit pour constater que “c’est beau et émouvant” de voir “le peuple ivoirien se mobiliser malgré les agressions pour dire NON à la présidence à vie en Côte d’Ivoire” et d’adresser une pique à Jean-Yves Le Drian, ministre français des Affaires étrangères⁩ qui, selon lui, “visiblement l’ignore et détourne les yeux et pourtant se montre offensif quant il s’agit de la Biélorussie”.

“Aujourd’hui, ce n’est pas 10 mille personnes dans les rues comme en Biélorussie! En Côte d’Ivoire, c’est 100 mille personnes qui se mobilisent contre Alassane Ouattara” a-t-il fait savoir à M.Le Drian, l’enjoignant de ne pas méjuger le peuple ivoirien”.

Samedi, des milliers de partisans de l’opposition mobilisés ont répondu, nombreux, à l’appel de leurs leaders pour protester, au stade Houphouet-Boigny, contre un troisième mandat du président ivoirien.

Charlène ADJOVI