@Informateur.info- A 48 h du giga meeting de l’opposition, samedi 10 octobre au Stade Felix Houphouet-Boigny au Plateau, pour protester, entre autres, contre le 3è mandat du Président Alassane Ouattara, candidat à l’élection du président de la République, c’est l’effervescence dans le camp de ses opposants politiques qui appellent à la mobilisation générale.

Par les canaux de différents médias sociaux, de nombreux leaders des partis de l’opposition distillent des messages de mobilisation avec en prime la volonté affichée d’être, effectivement, du Rassemblement de samedi pour dire “Non” à un troisième mandat de M. Ouattara après deux autres consécutifs.

A l’image de l’ex-ministre de la Défense Lida Kouassi Moïse, Vice-président de l’aile du FPI, fidèle à Laurent Gbagbo. Dans une vidéo postée sur sa page Facebook, appelle à “la mobilisation de tous les militants et sympathisants du Front populaire ivoirien (FPI), à toute l’opposition et l’ensemble des Ivoiriens épris de paix et de justice, à venir très nombreux (…) à partir de 7h 00 au stade Houphouet-Boigny pour dire non au 3è mandat anticonstitutionnel de M. Alassane Ouattara”. Une déclaration soutenue par une affiche publicitaire du poster de M. Lida avec le texte suivant: “J’y serai, faites comme moi, pour une élection inclusive, crédible et transparente”.

Comme Lida Kouassi Moïse, le président de l’Union pour la démocratie et pour la paix en Côte d’Ivoire (UDPCI), Abdallah Mabri Toikeusse “invite les militants (es) et sympathisants (es) de l’UDPCI et de la plateforme Arc-en-ciel ainsi que l’ensemble des populations ivoiriennes éprises de paix, de justice et démocratie vraie , à se mobiliser pour prendre part au Giga meeting de l’opposition qui aura lieu le samedi 10 octobre au stade Felix Houphouët Boigny. Ensemble, disons non au 3ème mandat”, lit-on, également, sur page Facebook avec la mention “j’y serai. Faites comme moi…”.

De son côté, Pascal Affi N’guessan, président statutaire du FPI, demande à “tous les patriotes et démocrates de nous rejoindre le 10 octobre prochain au stade Félix Houphouet-Boigny”, confirmant, ainsi, sa présence au Félicia. Là où le candidat recalé Mamadou Koulibaly et Liberté pour la démocratie et la République (Lider) donnent “Rendez-vous (…) au Felicia pour défendre la démocratie, l’état de droit et la patrie”, renseigne la page Facebook de ce parti pour dire “non au hold-up constitutionnel”.

Au PDCI-RDA, au GPS de Guillaume Soro, au COJEP de Blé Goudé…., les messages de mobilisation restent les mêmes. Dans des vidéos, de nombreux cadres et responsables appellent à se mobiliser pour la réussite de la manifestation qui sera un véritable “tsunami” selon Maurice Kakou Guikahué, le secrétaire exécutif du parti d’Henri Konan Bédié, l’initiateur de la “désobéissance civile” dont le meeting de samedi marquera le top départ, ajoutent les organisateurs.

Geneviève MADINA