@Informateur.info- Le Syndicat autonome des travailleurs de l’information et de la culture (SYNATIC), va observer 48 heures de mouvement d’humeur les 12 et 13 juin prochains, pour protester contre les manœuvres du gouvernement pour ne pas tenir ses engagements. Ainsi en a décidé ce syndicat, lors d’une conférence de presse animée ce vendredi 7 juin 2019.

Selon le secrétaire général du SYNATIC, Siriki Dramé, ce mouvement de débrayage va se traduire durant ces deux jours, en sit-in de 8h00 à 11h. Ce pour exiger des autorités burkinabè, notamment «la mutation diligente des Éditions Sidwaya et de la RTB en société d’Etat avec l’ensemble du personnel, telle que recommandée par la commission mixte, et la dotation de ces médias, en équipements et moyens conséquents, pour leur fonctionnement efficace au service des populations et de l’intérêt général».

A en croire le premier responsable de ce syndicat, le gouvernement fait du dilatoire, alors qu’en 2016, le Synatic et le gouvernement ont signé un protocole d’accord autour de ces revendications. Et depuis lors, les décrets d’application sont renvoyés aux calendes grecques.

Yannick KOBO

Articles connexes

Leave a comment