@Informateur.info- Initialement prévue du 4 au 6 décembre 2020, la Nuit des Ebony, événement qui recompense les meilleures productions journalistiques de l’année, se tiendra du 22 au 24 janvier 2021 dans la ville de Yamoussoukro, a annoncé, mardi dans une conférence de presse, Jean-Claude Coulibaly, président de l’Union nationale des journalistes de Côte d’Ivoire (Unjci).

Le président Coulibaly justifie ce report par les “événements sociopolitiques” qu’a connus le pays ces derniers mois et surtout la fermeture de l’Hôtel Président de Yamoussoukro qui doit abriter la nuit de la communication sans compter que la cérémonie d’investiture du chef de l’Etat, Alassane Ouattara, est prévue dans cette ville le 14 décembre prochain.

Face à ces impératifs indépendants de l’UNJCI, “ce report s’impose à nous. La cérémonie des Ebony étant la vitrine journalistes, il ne faut pas l’organiser pour l’organiser”, a souligné Jean-Claude Coulibaly, annonçant, pour la circonstance, des “innovations” pour la présente édition dont l’intégration des journalistes de la presse numérique à côté de ceux de la télévision, de la radio et de la presse écrite (imprimée), dans la compétition.

L’édition 2020 se tiendra à Yamoussoukro sous le parrainage du Premier ministre, ministre de la Défense, Hamed Bakayoko, autour du thème : « Quel journalisme pour une Côte d’Ivoire rassemblée».

Pour rappel, “le Prix Ebony” institué en 1998, du nom du célèbre journaliste ivoirien Noël X. Ebony, récompense, chaque année, les meilleurs journalistes ivoiriens, sous l’égide de l’UNJCI. Le grand lauréat de la dernière édition est le journaliste Serge Koléa de la Rti1, la première chaîne de télévision publique.

Geneviève MADINA