@Informateur- Annoncée pour le 15 février 2020, la marche des Chrétiens Catholiques en faveur de la paix a finalement été annulée. L’Archevêque d’Abidjan a évoqué des questions sécuritaires pour justifier cette position.

Sur les réseaux sociaux, Guillaume Soro, président de Génération et peuples Solidaires (GPS) et candidat à la présidentielle d’octobre 2020 a réagi à cette décision. Pour l’ancien chef du parlement, cette annulation est un mauvais signal pour la Côte d’Ivoire.

« Ce sont des moments sombres de l’histoire de notre pays ! Pour la première fois les chrétiens se sentent menacés en CI. Houphouët-Boigny doit se retourner dans sa tombe. Lui qui disait que Dieu est Amour. Non Non , Alassane Ouattara  ne doit pas laisser faire ça! », a posté Guillaume Soro sur les réseaux sociaux.

Cette manifestation, faut-il le souligner avait reçu l’assentiment de l’ancien chef rebelle. Ses partisans avaient fait savoir via les réseaux sociaux qu’ils entendaient y prendre part.

Finalement, c’est par une prière dans l’enceinte de la Cathédrale du Plateau que l’Eglise Catholique entend manifester en faveur de la paix le 15 février prochain.

Steven IBRAHIM