@Informateur.info- La situation est tendue dans plusieurs localités de Côte d’Ivoire ce lundi 19 octobre 2020. Répondant à l’appel de désobéissance civile lancé par l’opposition ivoirienne, des manifestations sont enregistrées depuis ce matin. A la Riviera 2 dans la commune de Cocody, et à Marcory, trois véhicules au moins dont deux autobus de la SOTRA, ont été incendiés par les manifestants qui s’opposent à la candidature d’Alassane Ouattara. Des échauffourées entre ces manifestants et les forces de l’ordre ont en outre été enregistrés.

A Bonoua dans la région du Sud-Comoé, les manifestants ont érigé un véritable mur coupant ainsi la voie internationale entre la Côte d’Ivoire et le Ghana. Plusieurs axes dans la ville ont également été coupés par des barricades.

A ces manifestations, il est important d’ajouter les troubles créés dans l’école par l’annonce d’une grève initiée par la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire (FESCI) qui dit protester contre certains frais d’inscription. C’est donc une journée tendue que vit la Côte d’Ivoire ce lundi 19 octobre 2020.

De son côté, le président Alassane Ouattara poursuit sa campagne pour la présidentielle. Quant à l’opposition, elle a rencontré dimanche à Abidjan, une délégation ministérielle de la CEDEAO.

Steven IBRAHIM