@Informateur.info- La Société des transports abidjanais (Sotra, service public) a suspendu, jusqu’à “nouvel ordre”, la desserte de la commune de Yopougon (Ouest d’Abidjan) où un autobus de la société a été la cible, lundi matin, des manifestations contre un 3è mandat du président ivoirien, Alassane Ouattara.

Plusieurs sous-quartiers de la commune de Yopougon ont été le théâtre de manifestations de jeunes contre le troisième mandat du chef de l’État, Alassane Ouattara, candidat à l’élection présidentielle du 31 octobre prochain.

De fait, les populations de ces quartiers ont été surprises de voir les manifestants en colère, ériger des barricades ou calciner des pneus usés sur la voie publique. Au niveau du Palais de justice de la commune, un autobus de la Sotra a été vandalisé et calciné.

Ce qui a contraint cette compagnie de transport urbain à retirer son matériel roulant (bus) de la circulation à Yopougon.

“La desserte de Yopougon est suspendue jusqu’à nouvel ordre pour fait de vandalisme”, précise un communiqué de la Sotra sur sa page officielle Facebook. Ainsi le trafic se trouve être, fortement, perturbé dans la commune, ce lundi, premier jour de rentrée des classes pour l’année scolaire 2020-2021.

Geneviève MADINA