@Informateur.info- Le Mali a entamé, ce jeudi 5 août, un deuil national de 72 heures décrété par le président de la transition, Assimi Goita, en hommage aux 41 personnes qui ont péri dans l’accident survenu sur l’axe Bamako-Segou.

En effet, mardi dernier, un violent accident de la circulation impliquant un car de transport et un camion de marchandises a coûté la vie à 41 personnes et fait 33 blessés.

Durant donc 72 heures à compter de ce jeudi 5 août 2021, les drapeaux resteront en berne.

Alfred SIRIMA