@Informateur.info- Soumaïla Cissé, homme politique, ex- chef de file de l’opposition parlementaire malienne a été libéré, ce lundi, soir, après plus de six de captivité aux mains de djihadistes qui l’ont enlevé le 25 mars dernier.

De fait, les choses sont allées vite pour aboutir à la libération de l’ancien président de la Commission de l’UEMOA. Déjà, en fin de matinée, la libération d’une centaine de prisonniers djihadistes par les nouvelles autorités maliennes laissaient présager une issue heureuse des négociations engagées depuis des mois pour la libération de M. Cissé.

Selon l’AFP (Agence France Presse), par exemple, citant un responsable des services de sécurité Maliens, “les prisonniers ont été relâchés dans le secteur de Niono (centre) et dans la région de Tessalit (nord) vers où ils ont été acheminés par avion”.

Pour sa part, une personnalité prenant aux négociations, a confié sous le sceau de l’anonymat, au média français que ” dans le cadre de négociations pour obtenir la libération de Soumaïla Cissé et de Sophie Pétronin, plus d’une centaine de prisonniers djihadistes ont été libérés ce week-end sur le territoire malien”.

C’est chose faite. Le candidat malheureux aux dernières élections présidentielles au Mali a recouvré sa liberté en début de soirée, annonce la Radio mondiale.

Geneviève MADINA