@Informateur.info- Deux personnes ont tenté, mardi matin, pendant la prière de célébration de la Tabaski ou AÏd al-kébir, de poignarder le président de la transition au Mali, le colonel Assimi, à la grande mosquée de Bamako.

“C’est après la prière et le sermon de l’imam, au moment où l’imam devrait aller immoler son mouton que le jeune a tenté de poignarder Assimi (Goïta) de dos, mais (c’est) une autre personne qui a été blessée”, a expliqué à l’AFP Latus Tourè, régisseur de la grande mosquée.

Selon les services de la présidence cette attaque est “une tentative d’assassinat” ajoutant que “le président est sain et sauf”.

Alfred SIRIMA