@Informateur.info- L’ex-président malien, Moussa Traoré, est décédé, mardi, à Bamako, à l’âge de 83 ans, rapportent des médias locaux.

Moussa Traoré, alors, jeune lieutenant a, avec un groupe d’officiers, renversé le 19 novembre 1968, Modibo Kéïta, le père de l’indépendance du Mali, accompagnant de fait un mécontentement général des populations.

Président Comité militaire de libération nationale (CMLN, junte), le général Moussa Traoré sera élu, président de la République le 19 septembre 1969. Il dirigea le Mali jusqu’en mars 1991avant d’être renversé, à son tour par un coup de force mené par le général Amadou Toumani Touré (ATT).

Condamné à mort, il avait été grâcié en 2002 par l’ancien chef de l’État Alpha Oumar Konaré.

Geneviève MADINA