@Informateur.info- Bizarre, ce qui s’est passé, ce lundi, au Mali. Le président et le Premier ministre de transition, Bah Ndaw et Moctar Ouane, ont été conduits, manu militari par des soldats au camp militaire de Kati, près de Bamako, après l’annonce de la composition du nouveau gouvernement, quelques heures plus tôt.

Autant, le dire tout net. La situation est confuse au Mali où le Premier ministre de transition Moctar Ouane et le président Ban Ndaw ont été arrêtés en compagnie du ministre de la défense, Souleymane Doucouré et emmenés au camp militaire de Kati, à 15km de Bamako, par les hommes du Colonel Koïta, Vice-président de la transition, chef de la junte qui a renversé le président Ibrahim Boubacar Kéïta (IBK) le 18 août 2020.

Alfred SIRIMA