Au moins vingt civils ont été tués lors d’une attaque dans la nuit de jeudi à vendredi, à Ogossagou, un village du centre du Mali, ont indiqué vendredi 14 février des responsables locaux.

D’après le chef du village, Aly Ousmane Barry, l’attaque a été menée dans la nuit par une trentaine d’hommes armés, quelques heures après le retrait de l’armée malienne de la localité. Selon lui, les assaillants “ont mis le feu à une partie du village”.

“J’ai fait le décompte en présence des militaires et des services de santé. Nous avons 20 morts, certains étaient calcinés”, a ajouté Aly Ousmane Barry.

Un élu d’Ogossagou a confirmé que l’attaque avait eu lieu quelques heures après le départ des forces armées maliennes de la zone, proche de la frontière avec le Burkina Faso.

Lire la suite sur France 24