@Informateur.info- 24 véhicules de combat blindés, c’est le don fait le 8 mai 2019 à l’Etat du Burkina Faso par le Qatar. L’annonce en a été faite par le ministère qatari de la Défense. Ce dernier a présenté ce don comme une contribution de Doha à «la consolidation de la paix et de la stabilité » au Burkina Faso ainsi qu’aux «efforts internationaux visant à lutter contre le terrorisme» dans le cadre du G5 Sahel.

Selon le chef d’état major général des armées du Burkina Faso, Moïse Miningou cette contribution vient renforcer la logistique des forces armées nationales et permettra de combattre l’adversité dans laquelle le pays vit depuis quelques années.

César KOUAME

Articles connexes

Leave a comment