Photo d'Archives

@Informateur.info- Le gouvernement ivoirien a adopté, lundi, à l’issue d’un Conseil des ministres extraordinaire, la création d’une “zone opérationnelle” au Nord du pays en vue de  renforcer les capacités des troupes déployées aux frontières et lutter contre le terrorisme.

Cette “Zone opérationnelle Nord”, selon le ministre  Sidi Tiémoko Touré, porte-parole du gouvernement,  “permettra de passer de la phase de surveillance des frontières à une posture défensive avec une forte capacité de réversibilité en mission offensive en vue d’empêcher toute infiltration de ces groupes armés sur le territoire national”.

Elle vise, également, à  “renforcer les capacités opérationnelles des troupes déployées dans le cadre de l’opération « Frontières étanches », particulièrement dans la partie Nord de la Côte d’Ivoire, de disposer d’un commandement unique pour les opérations militaires et pour toutes les activités relevant de la défense opérationnelle du territoire en vue d’une meilleure coordination entre l’ensemble des Forces de Défense et de Sécurité en service dans la zone concernée et d’organiser la défense civile en matière de lutte contre le terrorisme, et d’en assurer la coordination avec les opérations militaires”, explique le communiqué du gouvernement signé par le porte-parole.

Dans la nuit du 10 au 11 juin dernier, une position mixte ( gendarmerie et armée) a essuyé une attaque terroriste à Kafolo au Nord du pays faisant 14 morts parmi les soldats ivoiriens et 5 autres blessés. 

Geneviève MADINA