@Informateur.info- Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a procédé, mardi, au lancement officiel de la plateforme électronique de déclaration d’intérêt et de patrimoine, rapporte une note d’information de la présidence burkinabé.

Selon le Président Roch Kaboré, cette déclaration d’intérêt et de patrimoine en ligne doit “renforcer la transparence et respecter l’intégrité”.

“Je suppose que le choix de la date du 4 août pour ce lancement officiel ne s’est pas fait au hasard”, a déclaré le président du Faso, expliquant que “cela correspond à un moment de rupture dans la vie politique du Burkina Faso par la révolution et de nomination de la Haute-Volta en Burkina Faso pays des hommes intègres », a estimé M. Kaboré.

Car, a-t-il insisté, la plateforme de déclaration d’intérêt et de patrimoine en ligne, participe de la poursuite de cette dynamique d’intégrité.

Aussi, il a émis le voeu qu’elle puisse “permettre à chaque Burkinabè, qui travaille quelque part au Burkina Faso, de savoir que l’intérêt c’est de travailler d’abord pour la Nation”.

Pour sa part, le contrôleur général d’Etat, Luc Marius Ibriga, a mis en exergue que la plateforme va renforcer les mesures de prévention et de lutte contre la corruption dans notre pays.

“Elle est le signe d’une volonté politique qui a pris l’option de la transparence dans la gouvernance publique”, a indiqué M. Ibriga.

Conçue par l’Autorité supérieure de Contrôle d’Etat et de Lutte contre la Corruption (ASCE-LC), avec le soutien financier de la Banque mondiale, cette plateforme va faciliter la collecte et le traitement des données des déclarations d’intérêt et de patrimoine des personnalités visées par l’article 13 de la loi 004-2015/CNT du 3 mars 2015.

Alfred SIRIMA
avec la DCP/BF