@Informateur- C’est un acte qui pourrait constituer un véritable ouf de soulagement pour les populations de la ville de Grand-Bassam et des villages environnants. De fait, l’embouchure du fleuve Comoé devrait être rouverte dans quelques mois.

La cérémonie de lancement des travaux devant aboutir à cette ouverture s’est tenue ce lundi 11 novembre 2019 dans la ville balnéaire.

A cette occasion, le Premier ministre Daniel Kablan Duncan qui est par ailleurs député de la ville a expliqué que cette ouverture va « faciliter l’évacuation des eaux et les crues du fleuve Comoé vers la mer ». De ce fait, la ville serait moins victime des inondations dues à la montée du fleuve Comoé.

De son côté, Jean-Louis Moulot, maire de la commune de Grand-Bassam s’est félicité de ce lancement. « Ce 11 novembre 2019, notre longue attente trouve une issue heureuse », a déclaré le premier magistrat de la ville patrimoine mondial UNESCO.

Notons que les travaux pour l’ouverture de l’embouchure vont durer 22 mois pour un coût total de 21,7 milliards de Francs CFA.

Steven IBRAHIM