@Informateur.info- Me Emile Suy Bi, l’un des avocats de la défense a estimé, lundi, après la levée d’immunité parlementaire de6 députés dont Guillaume Soro que c’est une ‘’fraude’’ à la loi et au ‘’pouvoir de l’Assemblée nationale.

Dans un entretien accordé à l’Agence de Presse Africaine (APA), Me Emile Suy Bi a expliqué qu’il y a ‘’forcément un vice parce que les faits sont survenus pendant la durée de la session. Le bureau de l’Assemblée nationale avait déjà communiqué pour dire qu’ils ont été informés par le procureur. Donc le bureau demeure saisi or c’était pendant la session’’.

En outre, l’avocat a relevé que ‘’pendant la session (de l’Assemblée nationale), le bureau n’est pas compétent pour régler les questions d’immunité parlementaire, donc c’est une fraude à la loi et une fraude au pouvoir de l’Assemblée’’.

Selon Me Suy Bi, ‘’l’événement se produit pendant la durée de la session et au lieu de saisir l’Assemblée qui est compétente, le président attend la fin de la session pour saisir le bureau, c’est en cela que se trouve la fraude’’, a-t-il ajouté.

Lundi, le bureau de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire a levé l’immunité parlementaire de Guillaume Soro et de cinq députés ivoiriens, poursuivis pour des faits d’atteinte à l’autorité de l’Etat.

G. MADINA