@Informateur.info- Les réclamations relatives aux résultats provisoires des législatives du 6 mars dernier prennent fin, ce jour 16 mars 2021. Passé ce délai, plus aucune réclamation ne sera reçue par le Conseil constitutionnel, déjà, à pied d’oeuvre pour l’examen des requêtes des contentieux dudit scrutin.

Dans son audience du 11 mars, le juge des élections a statué sur les premiers recours en annulation des élections dans six circonscriptions, indique le rôle de l’institution sur son site. Parmi ces requêtes figure celle de la liste indépendante conduite par l’ex-deputé maire de San-Pedro, Bouéka Nabo Clément, dans la commune de la deuxième ville portuaire du pays. A l’audience du vendredi 12 avril, 9 requêtes dont celle de Me Gohi Bi Raoul, avocat à la Cour pour le compte du candidat du Rhdp Méambly Tié Evariste Edouard dans la circonscription de Facobly, ont été examinées.

Quinze dossiers de recours en annulation dont celui du candidat indépendant, le journaliste Hamza Diaby dans la circonscription de Bingerville ont été passés au peigne fin par le Conseil consttitutionnel lors de l’audience du dimanche 14 mars 2021. Le Conseil a, également, statué, à la même audience, entre autres, sur les recours du ministre-candidat Siandou Fofana du Rhdp (Port-Bouët), de Dr Blé Christophe, candidat Eds à Guibéroua, de Léhié Bi Lucien( Pdci-Rda) à Bouaflé et Léopoldine Coffie, également, du Pdci-Rda dans la circonscription de Bédiala.

Marlène ADJOVI