@Informateur.info- Le stade de la Sogefiha à Abobo a abrité, samedi après-midi, le lancement officiel de la campagne électorale de la liste du Rhdp (pouvoir) dans cette commune, conduite par la ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle, Kandia Camara qui a annoncé les couleurs.

L’espace paré aux couleurs du parti présidentiel (orange) où rivalisaient bruits de tambours, musique distillée par la sono et chants de griots donnaient un caractère festif à l’événement pour lequel, hommes, femmes, jeunes de toutes les couches socioprofessionnelles et chefs traditionnels sont sortis massivement pour être témoins du lancement de la campagne des “candidats du président Alassane Ouattara”.

C’est dans cette ambiance fort animée en sons et couleurs que la “péré nationale” Kandia Camara, tête de la liste Rhdp fait son entrée au stade, se frayant, difficilement, le chemin après un bain de foule pour regagner la loge officielle où avaient pris place quelques instants plus tôt ses cinq colistiers et leurs suppléants ainsi que des invités.

Au nom du Directeur de campagne de l’équipe, le Premier ministre Hamed Bakayoko, maire d’Abobo, en France pour des raisons de santé, le 4è adjoint Ouattara Brahima, le représentant, a exprimé les “regrets” de celui-ci de ne pas être physiquement à cette cérémonie.

“Heureusement que l’esprit Abobo c’est son Gbonhi (peuple). Pour lui, Abobo a déjà dit oui à la liste RHDP conduite par la ministre Kandia Camara”, s’est-il adressé aux populations de la commune, relayant le message du Premier ministre Hamed Bakayoko qui a révélé M. Ouattara “se porte bien, très bien même. Juste quelques jours de repos avant de regagner le pays”. Des propos accueillis par une foule en liesse.

Prenant la parole, la ministre Kandia Camara a souhaité “un bon repos au Premier ministre Hamed Bakayoko, chef du gouvernement, notre directeur de campagne”. Puis, la “péré nationale” comme l’appellent ses partisans et admirateurs, a mis les pieds dans le plat. “A Abobo, on se connaît, on se connaît bien même. Car depuis 2001, nous sommes à Abobo ( ndlr: elle fut 1et adjoint au maire). Quand je regarde le public je vois des visages connus depuis 2001. Fonctionnaires, transporteurs, enseignants tout le monde est là. Et il n’ya que le RHDP qui peut rassembler autant de monde”, s’est réjoui la candidate pour qui “le 6 mars, la liste victorieuse ici sera celle du Rhdp”.

“Oui, la liste gagnante sera la liste du Rhdp car
nous sommes les candidats du président Alassane Ouattara. Nous sommes les candidats du RHDP. Le président de ce grand parti étant le président de la République, il nous faut gagner pour conforter sa majorité à l’Assemblée nationale”, a-t-elle indiqué engageant ” chacun de vous à être le directeur de campagne dans son entourage et qu’au soir du 5 mars vous soyez rassurés que chacun a réuni ses documents pour aller voter le lendemain 6 mars comme vous l’aviez fait le 31 octobre 2020 lors de la présidentielle “.

Pour la candidate, la force d’Abobo réside dans la cohésion des chefs traditionnels et la richesse d’Abobo est sa diversité. “À Abobo, on n’est pas des ennemis, on est des frères et des sœurs où l’amour, la solidarité, le partage, la cohésion ont un sens. C’est pourquoi il y a la paix à Abobo, un modèle de +Vivre ensemble+”, s’est encore réjoui Kandia Camara saluant la présence des chefs traditionnels.

Rappelant le programme spécial mis en place pour Abobo par le président Ouattara et financé
par le gouvernement du Premier ministre Hamed Bakayoko, maire de la commune, la candidate Kandia Camara a annoncé l’ouverture prochaine de 30 km de route bitumée dans la commune.

Toutefois, elle est revenue sur les réalisations du président Alassane Ouattara, notamment, en matière d’infrastructures routières, d’électricité, d’eau, de centres de santé, d’écoles ainsi que les financements des projets pour les femmes et les jeunes.

Des actions qui plaident “largement en faveur des candidats du Rhdp car ces réalisations ont été par le programme de ce grand parti”, a dit Kandia Camara et d’interroger : “peut-il avoir meilleurs avocats que les candidats du Rhdp pour représenter Abobo à l’Assemblée nationale?”, non, a répondu en chœur le public. Alors, a conclu la ministre de l’Éducation nationale dont l’époux, venu des États-unis était dans la loge officielle, “donnez la majorité au président ADO pour poursuivre le programme de développement initié. C’est son programme ce n’est pas le programme de quelqu’un d’autre”.

Outre la liste du Rhdp, quatre autres listes dont celle de la coalition Pdci/Eds sont en lice pour les six sièges de la circonscription d’Abobo.

Geneviève MADINA