@Informateur.info- Le ministre​ Adjoumani​ est venu en renfort aux candidats​ RHDP​ de​ Bondoukou.​ Pour une démonstration de force, c’était une véritable réussite.​ Car ils étaient des milliers venus des quatre coins de la commune, et des sous-préfectures d’Appimandoum​ et de​ Pinda-Boroko, pour prendre part, ce dimanche 28 février, à la place du centre culturel de la ville, au meeting d’ouverture de campagne des candidats du parti au pouvoir.​ Dans une ambiance de fête où s’entremêlaient des chants, des danses, des cris de joie, des sons tam-tams et de haut-parleurs, les militants du parti d’Alassane​ Ouattara​ ont, massivement, traduit leur détermination à faire triompher la liste​ RHDP​ au soir du 6 mars prochain.

C’était en présence de​ Kobenan​ Kouassi​ Adjoumani, ministre de l’Agriculture et du Développement rural, par ailleurs, coordonnateur régional​ RHDP.​ Il était accompagné de Da Pierre Alphonse, Directeur Général des douanes et de l’ambassadeur​ Kouadio​ Adjoumani.​ Comme l’eau de roche, le message de l’Éléphant​ du​ Zanzan​ était sans ambiguïté.​ « Dans le​ Gontougo, le président,​ Alassane​ Ouattara​ a gagné l’élection présidentielle avec un large score.​ C’est cet exploit que nous voudrions réitérer en lui permettant d’obtenir la majorité parlementaire pour défendre son​ mandat »,​ a déclaré le ministre​ Adjoumani.

Face aux enjeux des législatives à​ Bondoukou, chef-lieu de la région du​ Gontougo, le ministre​ Adjoumani, a appelé à une victoire éclatante des candidats du​ RHDP.​ « A l’occasion de l’ouverture de la campagne des candidats​ RHDP​ de​ Bondoukou, nous sommes venus demander à nos parents de s’accorder pour apporter leurs voix aux candidats du président,​ Alassane​ Ouattara.​ Voter pour les candidats,​ Mamah​ Diabagaté​ et​ Maizan​ Koffi Noel, c’est voter pour le président,​ Alassane​ Ouattara​ », a-t-il indiqué, durant la démonstration de force du​ Rhdp.

Et de poursuivre, « Je suis heureux et fier de constater la forte mobilisation des femmes, des jeunes, des chefs et des reines-mères.​ Des militants chevronnés du​ FPI​ ont aussi décidé de soutenir les candidats du​ RHDP.​ Pour eux, point n’est besoin de parler de parti politique, mais de développement.​ Aujourd’hui, on sait que les clefs du développement sont entre les mains du président de la République.​ Nous sommes édifiés de la détermination de nos parents à faire gagner les candidats du​ RHDP​ avec un large score »,​ a​ salué le ministre​ Adjoumani,​ surnommé​ l’Eléphant​ du​ Zanzan.

Pour sa part,​ Maizan​ Koffi Noel, candidat du​ RHDP, s’est réjoui de la démonstration de force des militants et de la mise en marche du rouleau compresseur de son parti qui s’arrêtera, selon lui, le 6 mars prochain avec leur victoire.​ « Je voudrais inviter l’ensemble des populations à soutenir la liste​ RHDP​ et à la faire triompher », a-t-il ajouté.

Source: Sercom