PUBLICITE


L’OL s’est offert, jeudi dernier, son quatrième titre de championne d’Europe face au Paris Saint Germain (PSG), après une longue séance de tirs au but (7-6), à Cardiff (Pays de Galles) et rejoint le club Allemand Francfort, dans le record des titres de la C1.

Malgré les énormes occasions que chacune des deux équipes se sont procurées, au cours du jeu, aucune d’entre elles n’est parvenue à trouver la faille de son adversaire pour inscrire le but de la victoire. Les deux formations se sont neutralisées à la fin du temps réglementaire (0-0). C’est sur une longue et insoutenable séance de tirs au but, que les Lyonnaises vont s’imposer grâce à leur gardienne internationale française, Sarah Bouhaddi. En effet, l’internationale française, s’est donné le privilège d’inscrire le but du break, suite au tir manqué de son homologue, la Polonaise Kiedrzynek Katarzyna, qui avait fait un match impeccable jusque là.

Depuis le début de cette saison, l’équipe féminine de l’OL ratisse presque tous les trophées, car ce titre est le troisième trophée de la saison après la ligue 1 féminine de France, brandit pour la onzième fois consécutive, en Mai dernier par les jeunes dames de Gérard Prêcheur, entraineur de l’équipe et la coupe de France. Le PSG est quant à lui totalement passé à côté de la plaque, cette année. C’est une saison blanche qui a sanctionné le grand club de la capitale française. Aucun trophée remporté, toutes compétitions confondues.

Par ailleurs, disons que depuis la création de la ligue des champions en 1955, c’est la deuxième fois que deux équipes féminines du même pays s’affrontent en finale, après les deux clubs allemands, Potsdam et Francfort. Chez les équipes masculines cela est arrivé six fois, trois fois pour l’Espagne, une fois pour l’Angleterre, l’Italie et l’Allemagne.

Georges Kouamé

PUBLICITE


Articles connexes

Leave a comment