@Informateur.info- Quelques heures après le saccage du centre de dépistage en construction à Yopougon, des populations se sont dressées contre l’érection d’un centre de dépistage du même genre à Koumassi.

Prévu pour être construit à la place inchallah, le centre a suscité le courroux des populations. Comme à Yopougon, les populations disent craindre des risques de contanimation.

Les éléments de la police nationale ont du user de gaz lacrymogènes pour disperser les manifestants.

Steven IBRAHIM