@Informateur.info- Secrétaire général adjoint de la section du CDP-Côte d’Ivoire, le discours de El hadj Kindo Issaka était très attendu, ce dimanche 8 septembre 2019, au meeting du parti à la place Laurent Gbagbo de Port-Bouët. Et pour cause, c’est sur cet homme de conviction qu’en réalité, que le parti d’Eddie Komboigo, repose en Côte d’Ivoire.

Dans son speech, Kindo Issaka a exhorté ses camarades à assumer le parcours du CDP. «Dans la vie d’un parti politique, il y a des moments où il faut savoir s’arrêter et jeter un regard rétrospectif afin de projeter de nouvelles visions des actions du parti. L’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014 n’a été qu’une parenthèse», a-t-il indiqué. Avant de martelé ceci : «Certes, nous avons accusé le coup. Certes, le CDP-Côte d’Ivoire s’est retrouvé dans une léthargie qui a duré presque cinq bonnes années. Mais, comme un roseau le parti s’est plié mais ne s’est pas rompu. Aujourd’hui, l’heure du réveil a sonné et la section du CDP-Côte d’Ivoire s’est réveillé pour de bon».

Le Secrétaire général adjoint du CDP-Côte d’Ivoire n’a pas manqué de saluer l’engagement et la détermination d’Eddie Komboigo qui a «su contre vents et marées conduire le navire CDP à bon port». Pour lui, le président du parti jouit d’une légitimité incontestable.

Kindo Issaka a aussi eu des mots de remerciement à l’endroit du comité d’organisation présidé par Illy Bernard à qui il a adressé un satisfecit pour l’excellent travail de mobilisation des militants. «Avec cette mobilisation, ce beau monde que nous voyons réuni ce matin, c’est la preuve que les militants et les militantes du CDP-Côte d’Ivoire sont unis et prêts pour la reconquête du pouvoir d’Etat par les urnes en 2020», a-t-il conclu.

Dalima DAHOUE

Articles connexes

Leave a comment