@Informateur.info- L’avocat britannique Karim Khan, a été élu, vendredi, nouveau procureur, pour un mandat de neuf ans, par les 123 pays membres de la Cour Pénale internationale (CPI) en remplacement de la Gambienne Fatou Bensouda.

Karim Khan (50 ans) qui prendra fonction le 16 juin prochain a été élu au 2e tour de scrutin par 72 voix devant l’Irlandais Fergal Gaynor (42 voix), l’Espagnol Carlos Castresana Fernandez (5 voix) et l’Italien Francesco Lo Voi (3 voix). Au contraire de ses prédécesseurs Luis Moreno Ocampo et Fatou Bensouda choisis par consensus par les Etats membres.

Spécialiste des droits humains, Karim Kham a mené, récemment, l’enquête spéciale de l’ONU sur les crimes du groupe État islamique après avoir fait ses armes en droit international à l’ancien Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie, où il a été conseiller juridique au bureau du procureur.

Avocat de la défense de l’ancien président libérien Charles Taylor devant le tribunal spécial pour la Sierra Leone. Il a aussi, été avocat au Tribunal spécial pour le Liban à La Haye, créé pour traduire en justice les tueurs en 2005 de l’ex-Premier ministre libanais Rafic Hariri.

Troisième procureur de la Cour depuis sa création en 2002, Karim Khan a, également, défendu, devant la CPI, les intérêts de l’ancien vice-président du Kenya, William Ruto, du Congolais Jean-Pierre Bemba et de Saïf al-Islam Kadhafi, le fils de l’ancien dirigeant libyen.

Geneviève MADINA