@Informateur.info- L’ancien président de l’Assemblée nationale, Guillaume Soro, candidat déclaré à la présidentielle du 31 octobre 2020, visé par un mandat d’arrêt international émis par la Justice ivoirienne a déposé une plainte, mercredi, au Tribunal judiciaire de Paris contre le procureur de la République de Côte d’Ivoire, Richard Adou et trois autres personnes.

Selon le certificat de dépôt de la plainte, parvenu à Informateur.info, jeudi, l’action du président de Générations et peuples solidaires ( GPS) vise, outre Richard Adou, les nommés Bazin Olivier, Perez Francis et Laacher Akim sans donner plus de précisions sur les motifs de la plainte.

Toutefois, l’entourage de Guillaume Soro avance que le Procureur Adou Richard est poursuivi pour “diffusion d’un montage illicite” doublée de ” tentative d’escroquerie au jugement”. Quant à MM. Perez, Bazin et Laacher, ils sont visés pour ” captation illicite de la vie privée”, ” transmission d’une captation illicite” et ” “diffusion d’un montage illicite”, ajoutent les mêmes sources.

A l’évidence, tout porte à croire que l’ex-PAN ivoirien réplique au mandat d’arrêt lancé contre lui par le magistrat d’Abidjan depuis le 26 décembre 2019 après que M. Adou ait révélé un enregistrement sonore le mettant en cause dans une présumée tentative de déstabilisation. Lequel enregistrement où seraient impliqués les trois co-accusés du procureur de la République.

G. MADINA