PUBLICITE


@Informateur.info- Plus d’une centaine de présents ont été distribués aux femmes réunies au sein de l’amicale des jeunes de la province du Boulgou en Côte d’Ivoire dénommée «Koboumbo Posy». C’était lors de la célébration en différé de la 162è journée internationale de la femme, le dimanche 10 mars 2019 à Attécoubé.
Le premier responsable de cette organisation de la diaspora burkinabè en Côte d’Ivoire, dans le cadre de l’autonomisation de la femme, qui est un défi majeur, a exhorté les femmes à faire un bon usage des microcrédits qui leur sont alloués par l’association. Aussi les a-t-elles invitées à rembourser ces prêts dans les délais impartis, afin que d’autres puissent en bénéficier, pour ne pas rompre la chaine de solidarité. Par ailleurs, le président de Koboumbo Posy a salué la dernière décision du gouvernement ivoirien, qui impose un quota d’au moins 30% de femmes à l’Assemblée nationale, au sénat ainsi que dans les conseils régionaux et municipaux. Pour lui, cette décision représente une grande avancée dans la politique de représentativité de la femme dans les instances de décision.

Prenant la parole, M. Sénémi Sanou, représentant le président du Collectif des associations et mouvements de jeunesses burkinabè en Côte d’Ivoire (CAMJBCI) a salué les actions de cette structure en faveur de la communauté. Il a aussi sensibilisé à la déclaration des naissances, la scolarisation de la jeune fille, la lutte contre les mariages précoces et forcés, ainsi que les violences faites aux femmes.
Quant à Fatoumata Sambare , présidente des femmes de l’Amicale des Jeunes de la province du Boulgou en Côte d’Ivoire, section Attécoubé, elle a remercié leurs bienfaiteurs.

Yannick KOBO

PUBLICITE


Articles connexes

Leave a comment