Mme Sinan en compagnie du Maire de Koumassi

Le 17 mars dernier, la fédération des femmes leaders d’associations burkinabè en Côte d’Ivoire (FFLAB-CI) a commémoré, en différé, la journée internationale de la femme. La manifestation qui a enregistré la présence du premier magistrat de Koumassi, N’Dohi Raymond Yapo s’est déroulée à la place Inch’Allah de Koumassi.

Mme Sina a été investie le 17 mars 2018

En effet, cette célébration de la journée dédiée à la femme, a été doublée de la cérémonie d’investiture de la présidente de la FFLAB-CI, Mme Sinan Ouédraogo Lamoussa, portée à la tête de cette faîtière féminine burkinabè en 2016. Dans son discours d’investiture, Mme Sinan s’est appesantie sur les objectifs de sa structure qu’elle a présentés comme une plateforme de travail, d’épanouissement, de création de projets et d’ateliers d’information et de formation. «Aussi, ce cadre va servir à œuvrer pour la scolarisation de la jeune fille et à lutter contre le phénomène d’excision qui mine nos sociétés», a-t-elle  ajouté. Madame Sinan Ouédraogo Lamoussa envisage en outre, de solliciter une micro-finance pour accompagner les femmes de la diaspora burkinabè dans leurs différentes activités.

C’est d’ailleurs pourquoi, elle a apprécié à juste titre, le thème de cette édition de la journée dédiée à la femme, à savoir : «L’autonomisation de la femme et de la jeune fille en milieu rural». Elle a mis fin à son discours, en lançant un appel solennel à toutes les associations burkinabè qui sont encore à la traine, à rejoindre la fédération.

Notons qu’au menu de cette cérémonie, la fédération des femmes leaders d’associations burkinabè en Côte d’Ivoire a déposé symboliquement, une gerbe de fleur à la mémoire des morts de l’attentat de Ouagadougou du 02 mars dernier et procédé à des remises de diplômes d’honneur.

Yannick Kobo