@Informateur.info- Joe Biden a prêté serment, mercredi, sur les marches du Capitole devenant ainsi le 46e président des États-Unis, promettant d’être “le président de tous les Américains”, lors de cette cérémonie d’investiture.

“Moi Joseph Robinette Biden Jr., je jure solennellement que j’accomplirai loyalement les fonctions de président des États-Unis et que je ferai de mon mieux pour préserver, protéger et défendre la Constitution des États-Unis”, a-t-il déclaré, lisant la formule consacrée, la main posée sur la bible familiale, face au président de la Cour suprême, John Roberts.

Dans son premier discours de président des États-unis, Joe Biden (79 ans) a salué une journée d'”espoir” pour l’Amérique affirmant que “la démocratie l’a emporté”, en référence à l’élection présidentielle marquée par des accusations de fraude électorale du président sortant et sorti Donald Trump.

“La volonté du peuple a été entendue et la volonté du peuple a été respectée”, a-t-il martelé, appelant l’Amérique à “l’unité”. Promettant d’être le président de “tous les Américains”, le président démocrate a déclaré vouloir œuvrer au “rassemblement” du pays après une période d’extrême division, attestant que “la démocratie a prévalu”.

Pour le Président Biden, les États-unis célèbrent le triomphe, “non pas d’un candidat, mais d’une cause”, celle de la “démocratie”.

“On voit surgir aujourd’hui l’extrémisme politique, le suprémacisme blanc et le terrorisme intérieur. Nous devons les affronter et nous allons les vaincre”, a poursuivi le démocrate Joe Biden, deux semaines après les violences au Capitole.

Avant Joe Biden, l’ex-sénatrice noire et d’origine indienne,Kamala Harris (56 ans) a prêté serment en sa qualité de Vice-présidente de la première puissance mondiale. C’est la première fois dans l’histoire des États-unis qu’une femme va occuper ce poste.

Charlène ADJOVI
avec France 24