@Informateur.info- Le ministère américain de la sécurité intérieure a indiqué, ce mardi 2 juillet, que la surpopulation et l’insécurité dans les centres de rétention de migrants clandestins au Texas devenaient dangereuses.

Cette déclaration fait suite aux visites menées en juin dans cinq centres de rétention situés près de la frontière mexicaine où ces derniers mois un afflux massif de migrants tentent d’entrer illégalement sur le territoire américain.

«Des cellules surpeuplées dans lesquelles, il est impossible de s’asseoir ou de s’allonger, des enfants privés de douches ou de repas chauds», décrit un rapport de l’inspection générale du ministère qui représentent une preuve de poursuite pour des ONG comme Human Rights Watch.

César KOUAME

Articles connexes

Leave a comment